Invités 2018

Marianne Fortier – comédienne

Pieds nus dans l’aube, Vendredi 19 octobre 19h

En 2005, MARIANNE FORTIER est sélectionnée pour interpréter le rôle-titre d’Aurore au cinéma, film réalisé par Luc Dionne. Ce rôle lui vaut une nomination aux Prix Génie.

Par la suite, elle occupe un premier rôle dans le documentaire Raconte-moi et dans des courts métrages, notamment dans À mère et marées d’Alain Fournier qui remporte le prix du meilleur court métrage au Festival Fantasia 2008.

Elle incarne aussi Élise, rôle principal du film Maman est chez le coiffeur, réalisé par Léa Pool, pour lequel elle remportera d’ailleurs les honneurs au Vancouver Film Critics Circle Awards dans la catégorie « Meilleure actrice dans un film canadien » en plus d’une nomination aux Prix Génie dans la catégorie « Interprétation féminine dans un premier rôle ».

Guillaume Sylvestre lui offre, en 2012, le rôle d’Anna dans son long métrage Premier Amour.

En 2017, elle joue le rôle d’Anne-Marie dans le long-métrage de Francis Leclerc, Pieds nus dans l’aube.

À la télévision, elle était dans les séries Chabotte et fille, Trauma, Apparences, Les Rescapés II, La Galère, Le Berceau des anges et Pour Sarah. Elle a reçu le prix Artis pour « Meilleure interprétation rôle féminin, téléséries québécoises » pour son rôle dans Pour Sarah.

Elle est également de la distribution de l’Académie, Demain des hommes, Victor Lessard II et Jérémie III. Elle a foulé pour la première fois les planches à l’été 2016 pour le rôle de Juliette dans la pièce Roméo et Juliette.

 

Juliette Gosselin – comédienne

1991, Dimanche 21 octobre 20 h

Débutant toute jeune dans le milieu, Juliette Gosselin a déjà une filmographie impressionnante. Elle décroche son premier grand rôle à l’âge de douze ans dans le long métrage Nouvelle-France. Cette première apparition au grand écran lui a d’ailleurs valu une nomination aux prix Génies.
Elle tournera ensuite dans le jeu vidéo Myst IV d’Ubisoft, réalisé par Michel Poulette avec qui elle travaille à nouveau dans la télésérie Histoire de famille. La réalisatrice Louise Archambault la remarque et lui offre le rôle de Gabrielle dans Familia.
Juliette partage ensuite le haut de l’affiche avec Céline Bonnier et Geneviève Bujold dans Délivrez-moi de Denis Chouinard. Pour cette performance, elle remporte le titre de Meilleure actrice au Atlantic Film Festival. Juliette joue également avec Xavier Dolan dans la coproduction Martyrs de Pascal Laugier.

En 2014, elle est de la distribution du film acclamé par la critique Tu dors Nicole, réalisé par Stéphane Lafleur. Cet hiver, elle a tourné dans Tadoussac, le prochain film de Martin Laroche. Embrasse-moi comme tu m’aimes est sa première collaboration avec André Forcier.
À la télévision, elle a goûté aux joies de la comédie dans The Foundation diffusée sur Bravo. Plus récemment, elle a été de la distribution de plusieurs séries dont Tu m’aimes-tu?, Les jeunes loups et Le berceau des anges. Elle tient aussi un rôle dans la version anglophone de 19-2.
Elle obtient un des rôles-titres de la websérie Les stagiaires, en plus de participer aux webséries Féminin/Féminin de Chloé Robichaud et Les Presqu’histoires de Sarah-Maude Beauchesne.

Également auteure et scénariste, elle co-signe la populaire websérie Switch and Bitch. Juliette est co-récipiendaire du 2016 Horizon Award du Festival du film de Sundance pour son court-métrage Mes anges à tête noire, un prix qui récompense les jeunes réalisateurs de la relève.

 

Tristan Dubois – réalisateur

La Chute de Sparte, Samedi 27 octobre 15 h

Tristan est né en Suisse en 1975 à La Chaux-de-Fonds, petite ville du canton de Neuchâtel, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son « urbanisme horloger ».

En 1984 il immigre au Québec et s’installe avec sa mère et son frère sur la ferme laitière de ses cousins au Lac-Saint-Jean; la fromagerie Lehmann.
Après un Diplôme d’Études collégiales en Cinéma au Cégep de Saint-Hyacinthe, Tristan décide de suivre une formation en jeu afin de devenir un meilleur réalisateur. Il entre au Conservatoire d’Art Dramatique de Montréal en 1997 et à sa sortie en 2000, il décroche un premier rôle dans la télésérie à succès, «Tribu.com».

En 2005, il fut l’un des 29 réalisateurs acceptés à l’American Film Institute Conservatory à Hollywood où il y recevra entre autres des cours de Bertrand Tavernier, Cédric Klapish, Jan Kounen, Gavin Hood, Craig Brewer, Janusz Kaminsky, Emmanuel Lubezki, Allen Daviau, John Toll, Gill Denis…

À son retour au Québec, il réalise 6 longs métrages destinés à la télévision avant de s’attaquer en 2011, le jour même de sa sortie, à l’adaptation du livre de son ami Biz, La Chute de Sparte. Le film sort sur les écrans Québécois en juin 2018. Il travaille en ce moment sur l’adaptation du 3e livre de Biz, Mort-Terrain.

 

François Bouvier – réalisateur

La Bolduc, Samedi 27 octobre 21 h

FRANÇOIS BOUVIER a été producteur, coproducteur ou scénariste sur les longs métrages Jacques et Novembre (1984), Marie s’en va-t-en ville (1987) et Les Matins infidèles (1989). En 1994, il réalise son premier long métrage de fiction, Les Pots cassés. Il réalise ensuite le téléfilm Quai No. 1 (1997), puis le long métrage Histoires d’hiver (1998).

Il a également réalisé diverses séries télévisées, dont Tribu.com qui a connu un grand succès à TVA et Les hauts et les bas de Sophie Paquin avec Suzanne Clément à Radio-Canada. Ses trois derniers films ont connu un grand succès au Québec ; l’adaptation du roman de Nathalie Petrowski avec Sophie Lorain Maman Last Call (2005), l’adaptation de la bande dessinée de Michel Rabagliati Paul à Québec (2015) et le film biographique La Bolduc (2018).